5 Rue Charles Gerhardt

67000 STRASBOURG

France

09 74 56 16 95

Triothérapie - Strasbourg

Les HIFU ( Hight Intensity Focalised Ultrasounds ) ou ultrasons focalisés à haute intensité

Il s'agit d'une nouvelle technique efficace et sûre, non invasive, utilisant les ultrasons comme source d'énergie, permettant un lifting médical (traitement du relâchement cutané), une diminution des amas graisseux sous-cutanés ainsi qu'une réjuvénation cutanée (rajeunissement cutané). Tous les phototypes (de la peau claire à la peau foncée) ainsi que les peaux bronzées peuvent être traitées, quelle que soit la saison.

Elle est la seule technologie actuellement disponible, en médecine esthétique, permettant d'obtenir un réel effet liftant, anti-relâchement cutané, sans chirurgie, ni bistouri, et dont l'effet va s'améliorer avec le temps.
D'un point de vu historique, les ultrasons focalisés ont d'abord été utilisés en médecine dans le traitement de certaines lésions dans le but de les détruire par un effet thermique puissant et ciblés. Depuis 2009, et l'apparition de la première machine, ces ultrasons focalisés sont également utilisés en médecine esthétique. Ils ont d'ailleurs obtenu l'agrément de la FDA (Food And Drug Administration) américaine dans le rajeunissement du visage et du cou.

Les HIFU ( Hight Intensity Focalised Ultrasounds ) ou ultrasons focalisés à haute intensité

Il s'agit d'une nouvelle technique efficace et sûre, non invasive, utilisant les ultrasons comme source d'énergie, permettant un lifting médical (traitement du relâchement cutané), une diminution des amas graisseux sous-cutanés ainsi qu'une réjuvénation cutanée (rajeunissement cutané). Tous les phototypes (de la peau claire à la peau foncée) ainsi que les peaux bronzées peuvent être traitées, quelle que soit la saison.

Elle est la seule technologie actuellement disponible, en médecine esthétique, permettant d'obtenir un réel effet liftant, anti-relâchement cutané, sans chirurgie, ni bistouri, et dont l'effet va s'améliorer avec le temps.
D'un point de vu historique, les ultrasons focalisés ont d'abord été utilisés en médecine dans le traitement de certaines lésions dans le but de les détruire par un effet thermique puissant et ciblés. Depuis 2009, et l'apparition de la première machine, ces ultrasons focalisés sont également utilisés en médecine esthétique. Ils ont d'ailleurs obtenu l'agrément de la FDA (Food And Drug Administration) américaine dans le rajeunissement du visage et du cou.

Les HIFU ( Hight Intensity Focalised Ultrasounds ) ou ultrasons focalisés à haute intensité

Il s'agit d'une nouvelle technique efficace et sûre, non invasive, utilisant les ultrasons comme source d'énergie, permettant un lifting médical (traitement du relâchement cutané), une diminution des amas graisseux sous-cutanés ainsi qu'une réjuvénation cutanée (rajeunissement cutané). Tous les phototypes (de la peau claire à la peau foncée) ainsi que les peaux bronzées peuvent être traitées, quelle que soit la saison.

Elle est la seule technologie actuellement disponible, en médecine esthétique, permettant d'obtenir un réel effet liftant, anti-relâchement cutané, sans chirurgie, ni bistouri, et dont l'effet va s'améliorer avec le temps.
D'un point de vu historique, les ultrasons focalisés ont d'abord été utilisés en médecine dans le traitement de certaines lésions dans le but de les détruire par un effet thermique puissant et ciblés. Depuis 2009, et l'apparition de la première machine, ces ultrasons focalisés sont également utilisés en médecine esthétique. Ils ont d'ailleurs obtenu l'agrément de la FDA (Food And Drug Administration) américaine dans le rajeunissement du visage et du cou.

 

PRINCIPE DES ULTRASONS FOCALISÉS

Les ultrasons sont bien connus pour leur utilisation dans les examens d'imagerie médicale de type échographique. L'utilisation de puissance plus élevée permet d'obtenir un effet thermique notamment grâce à la focalisation de ces ultrasons. La focalisation permet, comme une loupe avec les rayons du soleil, de concentrer, par convergence, les ultrasons en un point situé en profondeur de la surface cutanée. Cette concentration énergétique entraine une élévation thermique importante et permet de cibler des structures situées à une profondeur déinie par le choix du transducteur utilisé (1.5, 3, 4.5 ou 13 mm). Cette élévation thermique, de l'ordre de 64°C, au niveau du derme profond, de l'hypoderme ou du SMAS (système musculo-aponévrotique superficiel), va induire une coagulation locale, source de rétraction tissulaire, de synthèse de nouveau collagène de meilleure qualité et d'élastine. Ce processus de régénération cutanée s'amplifie avec le temps, jusqu'à 6 mois, voire plus, après le traitement.

 


 

DÉROULEMENT DE LA SÉANCE

Il est conseillé de prendre, une heure avant la séance, un antalgique de type Ibuprofène ou Paracétamol afin d'améliorer le confort de la séance de Hifu. Une crème anesthésiante peut également être appliquée. En effet, certains points de coagulation peuvent entraîner une sensation de picotement ou de chaleur, variable selon la zone et le seuil de sensibilité personnelle. En cas d'inconfort, l'intensité pourra également être abaissée.

Les zones de traitement seront marquées au crayon dermographique afin de délimiter les zones de traitement ainsi que les zones interdites. Un gel échographique sera appliqué sur la peau.

Le principe du traitement consiste à aligner les impacts les uns à côté des autres afin de traiter l'ensemble d'une zone. Des passages à des profondeurs différentes peuvent être utilisés. Au total, selon le nombre de zones traitées, des dizaines à des centaines de tirs peuvent être effectués, représentant des centaines à des milliers de points de coagulation.

La durée de la séance dépend du nombre de zones traitées et de l'importance du relâchement cutané.

Le principal avantage des ultrasons focalisés est que, le plus souvent, une seule séance est suffisante pour obtenir un résultat durable dans le temps, de l'ordre de 2 à 3 ans.

En cas de relâchement important ou de surcharge graisseuse marquée (double menton par exemple), une deuxième séance, à 3 à 6 mois d'intervalle, permet d'amplifier les résultats. De même, dans le traitement de la paupière supérieure, en raison de la faible surface cutanée, une deuxième séance peut être proposée.

Autre avantage, il n'y a pas d'éviction sociale à prévoir.

Après la séance de traitement, on obtient généralement entre 10 et 20 % de l'effet final attendu. Le résultat complet sera atteint progressivement en 3 à 6 mois.

CONTRE-INDICATIONS

Infection cutanée évolutive. Plaie ouverte.
Grossesse
Pathologies chroniques évoluées
Traitement anticoagulant

 

EFFETS SECONDAIRES

Du fait de la grande profondeur de l'action thérapeutique et de l'absence de réaction en surface, les effets secondaires sont limités à un simple érythème ou un léger œdème passager.
À distance, un œdème, une baisse de sensibilité, des ecchymoses superficielles ou un endolorissement toujours réversibles, ont été relatés.

Aucun effet secondaire significatif ou problématique n'a été signalé dans les études.